« Le Bidet » de Marcel Duchamp : ready made et l’art provoc’

Des fois, quand on décide de casser les codes artistiques, souvent bien établis, il faut frapper fort. Avez-vous déjà vu cette œuvre particulière, créée par Marcel Duchamp, qui s’appelle « Le Bidet » ou, de manière plus ironique, la « Fontaine » ? C’est fort probable, tant elle a marqué l’histoire de l’art du XXe siècle. Voici l’histoire de cette œuvre unique.

Duchamp – Le Bidet / La Poésie Sauvage

Marcel Duchamp : l’artiste derrière ce coup d’éclat

Marcel Duchamp est un artiste né en 1987 à Blainville-Crevon et décédé en 1968 à Neuilly-sur-Seine. À la base, il est un homme de lettres, mais aussi un plasticien et un peintre français, naturalisé américain un peu plus de dix ans avant sa mort. Tout au long de sa vie, il a créé un ensemble d’œuvres aujourd’hui exposées dans le monde entier, notamment dans le Musée d’Art moderne de Philadelphie. Et l’une des plus connues, car certainement l’une des plus transgressive de l’art de l’époque, reste « Le Bidet ». Mondialement réputée, elle est l’une des œuvres les plus controversées du siècle dernier et continue d’alimenter aujourd’hui encore les discussions sur l’art et sur ses frontières : qu’est-ce qu’un objet, qu’est-ce qu’une œuvre ? et surtout, comment faire la différence entre les deux ? Vous avez 3 heures !

Duchamp – Le Bidet / La Poésie Sauvage

Le Bidet, un œuvre unique

Le Bidet est une œuvre “ready-made”, c’est-à-dire littéralement “objet tout fait”, qui représente donc un urinoir renversé. Plus exactement, l’urinoir s’incline d’un quart de tour. De cette manière, sa face habituellement verticale est alors disposée à l’horizontale. L’artiste a daté l’œuvre en 1917 et l’a signé « R. Mutt 1917». L’artiste a exposé Le Bidet pour la première fois en 1917 à New York, pour l’exposition de la Société des Artistes Indépendants. Celui-ci l’appela alors « Fontaine », sous les conseils de son entourage. Considérée comme un acte provocateur, cette exposition marque pourtant un tournant majeur de l’art contemporain.

Cette œuvre est la plus controversée du monde de l’art du XXe siècle. Elle fut d’ailleurs refusée lors de la toute première exposition organisée par la Société des Artistes Indépendants de la ville de New York. Peu de temps après, Le Bidet disparu. Aujourd’hui, seules persistent des répliques (une dizaine) certifiées par Marcel Duchamp lui-même, datant des années 1950-1960.

Le Bidet est une œuvre unique, notamment pour la trace qu’elle laisse dans l’histoire de l’art contemporain. C’est une avancée majeure, qui n’a pas manqué de choquer et de questionner lors de ses premières apparitions. Le ready-made est depuis devenu une technique que l’on retrouve chez de nombreux artistes, qui n’hésitent pas à utiliser des objets du quotidien dans un but artistique. Reste que, aujourd’hui, il est possible d’apprécier l’œuvre de Duchamp en France et aux États-Unis, ainsi que dans différents musées du monde, comme un souvenir de cette provocation. Enfin… pas vraiment l’oeuvre, mais ses répliques !